Life Long Learning for Lebanon

Portail informatique formation d'ingénieur Liban

Supports, informations et actualités informatique ISSAE Cnam Liban et centres du Cnam Liban

Société et technologie

Fondateur et activiste Free (libre) Open Source Software Lebanese Movement OSLM

samedi 30 juillet 2011

Les résultats de la 2ème session ISAE Cnam Liban

Les résultats globalement seront disponible début septembre. Bonne vacance à tous. SAUF pour mes élèves de la valeur C2 il faut travailler l'analyse et le projet....

mardi 26 juillet 2011

Le guide SCRUM en Français

BUT
Scrum est utilisé pour développer des produits complexes depuis le début des années 1990. Ce document décrit comment utiliser Scrum pour construire des produits. Scrum n’est pas une méthodologie pour construire des produits; c’est plutôt un cadre à l’intérieur duquel il est possible d’utiliser différents processus et techniques. Le rôle de Scrum est de faire ressortir l’efficacité relative de vos pratiques de développement dans le but de les améliorer tout en fournissant un cadre bien défini à l’intérieur duquel des produits complexes peuvent être développés.

Lire la traduction en Français: Le document est une adaptation française du guide originalement écrit en anglais par Ken Schwaber et Jeff Sutherland. Les traducteurs tenté d’en préserver l’esprit et non d’en faire une traduction mot à mot. Les personnes suivantes ont participé à la préparation de la version française : Pascal Roy, David Beaumier, Georges Saad, Olivier Gourment, François Beauregard, et Louis-Philippe Carignan.

dimanche 24 juillet 2011

Liens vers des propositions de projets de réalisation dans le cadre de la Valeur C informatique du Cnam Liban

Les projets devront êtres terminés (au moins pour les projets compliqués avoir un prototype) fin Septembre 2011. Les projets sont relatifs à des application réseaux et systèmes ou d'outils fondamentaux : (Interpréteurs formels, interpréteurs de machine à base d'automates, ...)

Ces projets seront aussi développé à la mode "Open Source" en utilisant l'une des licences libres.
Voici une proposition de méthodologie à cette adresse : http://cours.cofares.net/course/view.php
Je vais collecter toutes les idées d'applications ici = http://libresoftware.cofares.net/projets-par-l-open-source-lebanese-movement .

samedi 23 juillet 2011

Projet Java NFA005 Bikfaya

On souhaite écrire un programme capable de faire jouer un joueur humain contre l'ordinateur au jeu du Tic Tac Toe.

Le programme doit:
Demander les coordonnées de jeu à tour de rôle. Puis le programme doit choisir ses propres coordonnées. Remplir la case correspondante après avoir vérifié qu’il s’agit d’un emplacement du plateau non encore coché. Le jeu se termine si un des joueurs gagne ou s’il n’y a plus de cases libres pour jouer.

Le plateau est de taille 3x3

N.B:
Il faut:
afficher au début les différents symboles utilisés
(X = utilisateur, O = Ordinateur)
Tester les coordonnées entrées par l'utilisateur dans le plateau.
Tester après chaque tour s'il y a un gagnant.
Tester après chaque tour s'il y a encore des places vides.
Après chaque tour il faut afficher le plateau.
Les X gagnent

Personne ne gagne


jeudi 21 juillet 2011

Dialogue avec les auditeurs concernant le Cnam Liban en général

Bonjour,

Vous pouvez ici dans la zone commentaire exprimer votre avis de manière anonyme ou vous inscrire et donner votre avis personnel. J'utiliserais ce dialogue pour partager et essayer d’améliorer votre scolarité au Cnam Liban.

Soyez constructifs.

lundi 18 juillet 2011

vendredi 15 juillet 2011

Vacancies at Lebanon Fruit Juice Co. Fanar. (Offre d'emploi)

Dear,

We have vacancies at Lebanon Fruit Juice Co. Fanar for the following positions in the technical department serving juice, dairy and plastic sections
Electrical Technician, Mechanical Technician, Electrical Engineer, experience of 2 to 3 years is a plus,
Candidates can send their CV’s to the below mentioned address or e-mail it to Michel.gemayel@bonjus.com

Should you require any further information, do not hesitate to contact me

Best Regards
Michel Gemayel
________________________
Technical Manager

Lebanon Fruit Juice S.A.L.
Fanar Lebanon
Phone +961 1 891200 ext.327
Fax +961 1 900604
e-mail michel.gemayel@bonjus.com

mercredi 13 juillet 2011

Le vocabulaire du cloud.

Quelques termes utilisés dans le cadre du "Cloud Computing":

  • SaaS : Software As A Service, logiciels comme service. Renvoie à un modèle de logiciel commercialisé non pas sous la forme d'un produit (en licence définitive), que le client installerait en interne sur ses serveurs, mais en tant qu'application accessible à distance comme un service, par le biais d'Internet et du Web. (par exemple Google Apps). C'est l'utilisation d'un logiciels du prestataire.
  • PaaS : Platforms As A Service, Platforme comme service. Ie PaaS fait suite logiquement à l'acronyme SaaS. Le PaaS propose à l'utilisateur, en plus d'un service d'utilisation de logiciel à distance, d'avoir accès à une véritable plate-forme de développement (plutôt de déploiement), équipée d'un langage de programmation, d'outils de développements, de modules. (Par exemple Google Apps Engine). C'est l'exécution de notre application chez le prestataire.

  • IaaS : Infrasctructure As A Service : Infrastructure comme Service. IaaS est au niveau du système d'exploitation et de l'accès aux fichiers. C'est une sorte de serveur dédié, dont les ressources sont configurables dynamiquement sans interruption. Notre matériel, logiciel de base chez le prestataire,
Plus concrètement

Free and Open Source Lebanese Movement (FSLM+OSLM): Computer Science Tops List of Best Major for Jobs

Free and Open Source Lebanese Movement (FSLM+OSLM): Computer Science Tops List of Best Major for Jobs: "Software Development Times (07/08/11) Rachel Gottfried Computer science has topped the National Association of Colleges and Employers' list ..."

vendredi 8 juillet 2011

ISAE Cnam Liban : Rattrapage juillet 2011

Attention changement du 18 juillet


تعديل في برنامج الامتحان بيروت في 18 -7-2011
Partiel3(tous les centres)
horaie de l'examen (partiel 3)


تعديل في برنامج الامتحان بيروت في 18 -7-2011
Session Rattrapage (tous les centres)
horaie de l'examen (Session Rattrapage)

jeudi 7 juillet 2011

Toyota à la Linux Foundation : coup de pouce à Linux dans l'embarqué

Le 06 juillet 2011 (15:30) - par Cyrille Chausson - LeMagIt
En rejoignant la Linux Foundation, le constructeur d'automobile japonais Toyota entend pousser les développements de Linux dans le segment de l'automobile. Signe d'un décollage de l'OS Open Source dans le très critique monde de l'embarqué. Android pourrait en profiter.

Après les boxes Internet, les smartphones, les tablettes, les appareils photos, la domotique, notamment…, c'est au tour de l'industrie automobile de montrer un intérêt grandissant pour Linux dans le monde de l'embarqué. Dernière illustration, la décision du constructeur automobile japonais Toyota de rejoindre la Linux Foundation en tant que membre Gold.
Une alliance officielle et rare entre l'OS Open Source et l'industrie automobile qui vient pourtant concrétiser une tendance, nous rappelle la Linux Foundation dans un communiqué de presse. "Une transformation majeure dans l'industrie automobile est en cours. Les constructeurs d'auto utilisent des nouvelles technologies pour répondre aux exigences des consommateurs qui souhaitent disposer dans leurs autos le même niveau de connectivité qu'ils ont l'habitude d'avoir chez eux ou à leur bureau. Des tableaux de bord aux systèmes embarqués Infotainment (In-Vehicule-Infotainment - IVI , NDLR), les automobiles représentent les prochains appareils sans fil - sur roues".  A l'image du consortium Genivi, par exemple, dont l'objectif est de réunir une importante communauté de constructeurs, de spécialistes du hardware et du logiciel Open Source afin de créer une plate-forme de référence pour le IVI. Parmi les membres fondateurs de Genivi, on remarque BMW, Jaguar, PSA Peugeot Citroën, aux côtés d'Intel, ARM et Wind River, par exemple.
En tant que membre Gold, Toyota entend ainsi jouer un rôle dans le développement et dans l'ajustement de Linux aux exigences critiques du monde de l' automobile. Histoire également "d'optimiser ses propres investissements dans Linux", souligne encore la Fondation, pointant du doigt l'engagement du constructeur dans Linux.
Kenichi Murata, Project General Manager, de la division Electronics Development chez Toyota, compte s'appuyer sur cette communauté pour profiter de l'éco-système de Linux et "de la flexibilité inhérente à l'OS", raconte-t-il dans ce même communiqué.
Une clairvoyance évidente, au regard des chiffres du marché, publiés par le cabinet VDC Research. Les OS Open Source, qu'ils soient issus de consortium ou d'éditeurs Open Source dits commerciaux (comme MontaVista, Wind River ou encore Android) ont enregistré un taux d'adoption record entre 2009 et 2010 (tous secteurs d'activités confondus dans l'embarqué), note le cabinet.
Une montée d'Android dans l'automobile ?
Restera alors une question à se poser. Au regard de la forte progression d'Android sur le terrain de la mobilité, l'OS a-t-il une chance de se frayer un chemin dans l'industrie de l'embarqué ? Et de pousser l'adoption de Linux - Android repose sur un noyau Linux auquel se greffent de nombreux patches et librairies - dans ce monde critique ?

Pour le moment, ce n'est pas si évident que ça, rapporte VDC Research. Si Android est courant dans la mobilité, le monde de l'embarqué ne l'a adopté qu'à 25% aujourd'hui (sur un panel adepte de l'Open Source). Une part, certes, déjà importante. Le cabinet explique que la pile de composants intégrés à l'OS, complique certes sa nature, mais favorise les déploiements personnalisés et rapides. Certains éditeurs et ISV essaient, ainsi, de repositionner l'OS sur de nouveaux segments de marché (en le portant sur de nouvelles plates-formes par exemple). Dont l'automobile.
Dans un rapport daté d'août 2010, le consortium Genivi évoquait la progression d'Android sur le marché des systèmes embarqués pour l'automobile, mais rappelait également que ce segment n'était pas la cible première de l'Os. Notant également "la perception que Google fera peu, voire rien, pour adapter le produit aux exigences du IVI dans ses futures feuilles de route".
S'exprimant sur un éventuel avenir d'Android dans les autos, le rapport souligne : "bien qu'il soit trop tôt pour le dire, les répondants à l'étude ont le sentiment qu'Android tend à fournir un OS complémentaire qui s'exécute aux côtés d'un OS Open Source , Genivi ou autres […]". Citant le téléchargement d'applications comme un des avantages de l'OS de Google pour le secteur, et l'exemple du constructeur chinois SAIC qui a équipé un de ses modèles, la Roewe 350, d'Android. Et l'on pourra aussi évoquer Saab qui a récemment présenté un prototype, avec sa plateforme Iqon. Mais en aucun cas, pour l'heure, Android peut être considéré comme un concurrent au projet du consortium ou d'autres fournisseurs de systèmes IVI.

Attention au pire virus informatique de l'histoire

Kaspersky Labs vient d'annoncer la découverte de TDL4, le virus le plus dangereux de l'histoire. Qualifié d'« indestructible », il aurait déjà infesté 4,5 millions d'ordinateurs. L'un des responsables de l'entreprise de sécurité informatique nous livre ses conseils de sécurité.

SOURCES: atlantico.

Atlantico : Kaspersky Labs vient d'annoncer la découverte du plus grand virus de l'histoire : s'agit-il d'une exagération ?

Nicolas Brulez : Il y a eu beaucoup d'interprétations de l'annonce de Kaspersky Lab. TLD 4 est sans aucun doute un des programmes malveillants les plus complexes de l'histoire. Il est très difficile à analyser. Dans notre annonce nous parlions « d’indestructivité ».
Le malware n’est pas « indestructible », mais le botnet est très difficile à éradiquer en partie à cause du Réseau Peer 2 Peer et du protocole chiffré utilisé pour communiquer avec les serveurs de contrôle.

De quel type de virus s’agit-il ?

TDL-4 est un logiciel malveillant de type « bootkit », qui est capable d’infecter ce que l’on appelle la « zone d’amorce » du disque dur : lors du démarrage de l'ordinateur, le programme malveillant se lance avant le système d'exploitation, ce qui lui permet de rester invisible aux yeux de nombreuses applications de sécurité.
L’une de ses spécificités réside dans le fait qu’il fonctionne aussi sous les systèmes d’exploitation 64 bits, jusqu’à présent considérés comme sécurisés contre ce genre de virus.
Le TDL4 utilise un protocole chiffré pour communiquer avec les serveurs des personnes qui le contrôlent, mais il utilise surtout le réseau Peer 2 peer KAD [qu’utilisent la plupart des logiciels de téléchargement illégal populaires, ndlr] pour infecter d’autres ordinateurs distants.

A quoi sert-il ? 

Sa finalité est la génération de clics sur des bannières publicitaires afin de générer de l'argent pour ses créateurs.
Il peut également permettre aux pirates d’utiliser les ordinateurs infectés comme « proxy », c'est-à-dire des ordinateurs « tampons » qui leur permettent d’agir sans dévoiler leur propre identité.
Enfin, les criminels peuvent être rémunérés au nombre d'installation de TDL4 à l'aide d'un système d'affiliation : entre 20 et 200 dollars pour 1000 nouvelles victimes, en fonction de leur pays.

Les utilisateurs français sont-ils menacés ?

De par les vecteurs d'infections massifs utilisés (sites pornographiques, d’hébergement de fichiers, de vidéos ou de cracks), les utilisateurs français sont aussi concernés.
Les pays europens rapportent beaucoup d'argent grâce aux programmes d'affiliation : c'est une motivation pour les criminels qui cherchent à optimiser les gains.

Comment se protéger ?

La protection de l'ordinateur commence par une bonne éducation des utilisateurs. Les comportements à risques tel que le téléchargement de cracks sont à proscrire. Il est important de maintenir son système d'exploitation à jour, mais également les applications tierces telles que le JAVA, le lecteur flash ou encore le lecteur PDF, qui sont responsables de nombreuses infections lors d'un surf classique (sites compromis, liens malveillants, etc.).
Il est bien sûr important de maintenir un antivirus à jour.
Enfin, un cas d'infection, il est possible de télécharger gratuitement l'outil TDSS Killer, capable de détecter et d’éradiquer TDL4. 

OU ALORS la solution parfaite: installez un Linux, par exemple UBUNTU ou Fedora.

vendredi 1 juillet 2011

Propositions de projets CycleC Valeur C informatique Cnam Liban 2010-2011

Bonjour à tous, et en particulier pour les auditeurs de la valeur C informatique au Cnam Liban 2010-2011.

Je vous ai déjà proposé trois projets libres que vous pouvez trouvez sur sourceforge, et leur description sur libresoftware

Je vous propose pour ceux qui le souhaite de réfléchir à des projets qui vous tiennes à coeur et les soummetre dans la zone "commentaires" de cet article afin d'en débattre. [EN fait même si vous n'êtes pas auditeur du Cnam Liban, vous pouvez proposer et participer]

Le projet peut traiter n'importe quel domaine mais doit être réalisé autour de la platforme Java : (j2se, j2ee, j2me, android, ...) en utilisant Netbeans ou Eclipse.

Vous pouvez continuer à voter pour Netbeans ou Eclipse.