Un nouveau supercalculateur a rejoint le top cinq

Le supercalculateur Perlmutter du laboratoire Lawrence Berkeley du département de l'Énergie des États-Unis est la seule nouvelle entrée dans le top 10 de l'édition de juin de la liste Top500 des supercalculateurs les plus puissants au monde. Avec 64,6 pétaflops, Perlmutter a atteint la cinquième place du nouveau classement, repoussant l'ancien système de cinquième place, Selene de Nvidia, à la sixième place. Perlmutter s'est également classé sixième dans le classement Green500 des supercalculateurs les plus économes en énergie, avec une efficacité énergétique de 25,55 gigaflops par watt. Le japonais Fugaku (442 pétaflops) et le Summit d'IBM (148,8 pétaflops) restaient en tête de la liste Top500. La Chine compte 186 supercalculateurs dans le dernier Top500, suivie des États-Unis avec 123.


source : https://www.zdnet.com/article/a-new-supercomputer-has-joined-the-top-five-most-powerful-devices-around-the-world/

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

le Conservatoire (Cnam) accueille le Forum science, recherche & société

Rapport activité et stage Licence et RNCPII : Cnam