Accéder au contenu principal

Des logiciels libres pour l'Éducation

Source: https://aful.org/gdt/educ
L'Open Source Lebanese Movement a choisi de promouvoir les logiciels libres et les standards ouverts en raison de leur intérêt technique, économique et citoyen dans tous les secteurs de l'activité. En ce qui concerne l'Éducation, la mise en œuvre de systèmes d'exploitation libres de type Unix et d'applications sous licence libre présente de nombreux avantages :
  • Les logiciels libres sont très liés au monde de l'éducation dont ils sont souvent issus, et sont un composant majoritaire de l'Internet. Du point de vue de la pédagogie de l'enseignement de l'informatique, appelé à se développer, l'accès au code source des programmes et à la connaissance des interfaces et des représentations utilisées pour les données est une ressource inestimable.
  • Ces logiciels sont utilisés dans le monde industriel dans les contextes les plus exigeants, notamment en raison de leur fiabilité, de leur stabilité, et de leur résistance aux agressions intentionnelles ou accidentelles. En outre il ne sont victimes d'aucun virus connu.
  • Pour les systèmes d'exploitation, ils permettent une grande flexibilité d'usage et de maintenance : utilisateurs multiples et simultanés sur une même machine, utilisation indifférenciée des machines par tout utilisateur, gestion automatisée et gestion distante du parc de machines et du réseau.
  • Pour les logiciels d'application, la libre disposition des codes source permet de modifier les outils standard pour mieux les adapter à des usages pédagogiques particuliers.
  • Très populaires dans l'enseignement supérieur et la recherche, ces logiciels sont des outils privilégiés pour une bonne formation scientifique et technique à l'informatique. De compétences techniques doivent être maintenues et créées dans le pays, dans un contexte administratif comme plus largement dans le tissu économique du pays.
  • Les logiciels libres permettent à terme une baisse significative des coûts d'équipement et de maintenance des réseaux des établissements. Coût logiciel, bien sûr, mais également limitation du coût matériel car l'usage de logiciel libre permet d'augmenter la durée de vie de matériels anciens en les utilisant par exemple dans un contexte client/serveur.
  • Par ailleurs ces moyens financiers, utilisés différemment, permettent de financer du service à réelle valeur ajoutée, contrairement au paiement sans cesse renouvelé de redevances d'utilisation. L'argent public, mieux utilisé, se trouve ainsi réinjecté dans le tissu économique local.
  • L'utilisation de logiciels libres permet leur diffusion et leur usage par l'ensemble des élèves et personnels des établissements, évitant ainsi que l'usage de l'informatique n'introduise à l'École une nouvelle forme de discrimination par l'argent.
Outre leur usage fréquent dans l'enseignement supérieur, les logiciels libres ont fait leurs preuves en environnement scolaire (écoles, collèges, lycées, centres de formation) dans divers contextes et divers pays dont la France, l'Espagne, l'Allemagne, la Norvège, le Canada, les États-Unis... bien trop nombreux pour être tous cités

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

le Conservatoire (Cnam) accueille le Forum science, recherche & société

Demain, le Conservatoire accueille le Forum science, recherche & société   Le jeudi 22 mai, le Conservatoire accueille la sixième édition du Forum science, recherche & société (SRS). Créé par le journal  Le Monde  et le magazine  La Recherche  en 2009, cet événement propose à un large public de venir à la rencontre du monde scientifique, pour découvrir, comprendre et échanger sur les recherches d’aujourd’hui, les découvertes de demain et toutes les technologies qui ont fait, peuplent ou détermineront notre quotidien. À partir de 9 heures, et tout au long de la journée, des tables rondes, conférences, projections de documentaires, démonstrations de  serious games ... verront se succéder une cinquantaine d’intervenants chercheurs, philosophes, acteurs de la société civile et essayistes pour apporter l’éclairage des sciences et de la recherche sur des enjeux de société présents et à venir. Des grilles de l’établissement à la salle des textiles, de la cour d’honneur à l’amp

Certificat de spécialisation Big Data à l'ISSAE Cnam Liban

Ce certificat offre la possibilité à des informaticiens, mathématiciens, statisticiens de suivre une formation professionnelle pluridisciplinaire pour acquérir les compétences propres à l'exercice du métier émergent de data scientist également appelé " analyste big data ". Alliant des compétences en mathématiques, statistique, informatique, visualisation de données ; il est capable de stocker, rechercher, capter, partager, interroger et donner du sens à d'énormes volumes d'informations: des données structurées et non structurées, produites en temps réel et provenant de sources diverses. À l'ISSAE Cnam Liban un Certificat de spécialisation Analyste de données massives est proposé si vous êtes intéressé vous pouvez vous faire connaitre en remplissant ce formulaire : https://cnamliban.page.link/inscriptionDS Ce certificat est disponible hors temps de travail , le soir ou le samedi.

Rapport activité et stage Licence et RNCPII : Cnam

Pour Licence et RNCPII Note sur la validation de la licence STIC mention informatique générale Note sur le stage dans le cadre de la licence STIC mention informatique générale Rapport type d’expérience professionelle Rapport type de stage Documents joints: note expérience professionelle (PDF - 37 ko) note stage en licence (PDF - 31 ko) rapport type d’expérience pro (Word - 65.5 ko) rapport type de stage (Word - 63.5 ko) parcours L1 et L2 (PDF - 41.1 ko)