Accéder au contenu principal

Le Système d'intéligence artificielle de Google est le conducteur!...

Google's AI System Is the 'Driver' in Self-Driving Cars, NHTSA Rules
eWeek (02/10/16) Jaikumar Vijayan 

The U.S. National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) has granted a Google request that the artificial-intelligence (AI) system behind its self-driving vehicles be considered the "driver" of the vehicle under federal automobile safety laws. The decision changes the definition of "driver," which has been in place for more than 100 years. Google is one of several companies working on delivering fully autonomous vehicles over the next few years, but they are struggling with how to get the vehicles to comply with federal and state automobile safety requirements. In November 2015, Chris Urmson, director of Google's self-driving car project, sent a letter to NHTSA asking how the agency would interpret certain provisions in the Federal Motor Vehicle Safety Standards within the context of self-driving vehicles. The biggest question Google had was how it could certify its Self-Driving System (SDS) AI technology to meet federal motor vehicle safety standards. Google asked that SDS be considered a "driver" under federal law because having controls that would enable a human to interact with the vehicle's operations would be detrimental to safety. "Even if it were possible for a human occupant to determine the location of Google's steering control system, and sit immediately behind it, that human occupant would not be capable of actually driving the vehicle as described by Google," NHTSA determined.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

le Conservatoire (Cnam) accueille le Forum science, recherche & société

Demain, le Conservatoire accueille le Forum science, recherche & société
Le jeudi 22 mai, le Conservatoire accueille la sixième édition du Forum science, recherche & société (SRS). Créé par le journal Le Monde et le magazine La Recherche en 2009, cet événement propose à un large public de venir à la rencontre du monde scientifique, pour découvrir, comprendre et échanger sur les recherches d’aujourd’hui, les découvertes de demain et toutes les technologies qui ont fait, peuplent ou détermineront notre quotidien.

À partir de 9 heures, et tout au long de la journée, des tables rondes, conférences, projections de documentaires, démonstrations de serious games... verront se succéder une cinquantaine d’intervenants chercheurs, philosophes, acteurs de la société civile et essayistes pour apporter l’éclairage des sciences et de la recherche sur des enjeux de société présents et à venir.

Des grilles de l’établissement à la salle des textiles, de la cour d’honneur à l’amphithéâtre Paul-Pai…

Certificat de spécialisation Big Data à l'ISSAE Cnam Liban

Ce certificat offre la possibilité à des informaticiens, mathématiciens, statisticiens de suivre une formation professionnelle pluridisciplinaire pour acquérir les compétences propres à l'exercice du métier émergent de data scientist également appelé "analyste big data".
Alliant des compétences en mathématiques, statistique, informatique, visualisation de données ; il est capable de stocker, rechercher, capter, partager, interroger et donner du sens à d'énormes volumes d'informations: des données structurées et non structurées, produites en temps réel et provenant de sources diverses.
À l'ISSAE Cnam Liban un Certificat de spécialisation Analyste de données massives est proposé si vous êtes intéressé vous pouvez vous faire connaitre en remplissant ce formulaire : https://cnamliban.page.link/inscriptionDS

Ce certificat est disponible hors temps de travail, le soir ou le samedi.

Expérience professionnelle Cnam Liban informatique

Au Cnam Liban 1/3 des crédits environs sont attribués à l'expérience professionnelle, voici les conditions de validation de cette expérience:

Source : département informatique Cnam Liban , Computer Science Lebanon for adult training and continuous training
Les titres du répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)Les diplômes de niveau III (bac+2) :
2 ans d’expérience professionnelle dans le domaine ou 2 ans en dehors du domaine
+ 3 mois de stage dans la spécialitéLes diplômes de niveau II (bac+3/4) :
2 ans d’expérience professionnelle dans le domaine ou 3 ans en dehors du domaine
+ un stage de 3 à 6 mois selon la spécialitéLes licencesParcours complet L1, L2, L3
3 ans d’expérience professionnelle dont 1 an dans le domaine validé par un rapport
d’activité. Si l’expérience professionnelle est en dehors de la spécialité : 3 ans + 6 mois de
stage dans la spécialitéParcours L3
1 an d’expérience professionnelle dans le domaine validé par un rapport d’activité.
Si l’expérience…