Life Long Learning for Lebanon

Portail informatique formation d'ingénieur Liban

Supports, informations et actualités informatique ISSAE Cnam Liban et centres du Cnam Liban

Société et technologie

Fondateur et activiste Free (libre) Open Source Software Lebanese Movement OSLM

mardi 9 décembre 2014

Free Software (logiciel Libre) Vs Open Source : une distinction?

Distinction

La différence formelle entre open source et free software n'a quasiment pas de conséquence dans l'évaluation des licences. On a pu un temps citer un contre-exemple célèbre avec le projet Darwin d'Apple qui était open source selon l'OSI, mais pas free software au sens de la Free Software Foundation. Depuis la version 2.0 de l'APSL, la licence sous laquelle il est distribué, ce n'est plus le cas.
Les désignations free software et open source sont en réalité deux désignations concurrentes pour un même type de licence de logiciel. En utilisant la désignation free software, on tient à mettre en avant la finalité philosophique et politique de la licence, tandis que la désignation open source met l'accent sur la méthode de développement et de diffusion du logiciel1. L'histoire et les polémiques soulevées se trouvent dans l'article Open Source Initiative.
D'un point de vue économique, la marque open source contribuait à la création d'une nouvelle forme de marché et d'économie. Il s'agissait de fournir une approche plus pragmatique des avantages du logiciel libre, en mettant de côté les connotations politique et philosophique, afin de n'en conserver que les avantages sur le plan de l'ingénierie. Le développement de ce marché est porté par les entreprises traditionnelles de l'informatique (SSII) mais également par des sociétés de services spécialisées : les SSLL (sociétés de service en logiciels libres).

Fait (1/n) : Open Source et logiciels libre : "Préhistoire"

« Préhistoire »

Les ordinateurs des années 1960 étaient livrés avec des logiciels accompagnés de leurs sources que les clients pouvaient modifier et étendre. Il aurait en effet été impossible de vendre un ordinateur sans son logiciel d'accompagnement, et la plupart des clients estimaient trop aléatoire de faire fonctionner un logiciel dont ils ne pouvaient vérifier les caractéristiques internes. Les acquéreurs de logiciel obtenaient donc sur simple demande les sources des logiciels (y compris les systèmes d'exploitation) et pouvaient les modifier à leur convenance.

dimanche 7 décembre 2014

Danger des logiciels propriétaires

Espionnage à grande echelle!
http://www.appy-geek.com/Web/ArticleWeb.aspx?regionid=2&articleid=32889809