Accéder au contenu principal

Qu'est-ce que le logiciel libre ?

On parle de « logiciel libre » lorsque le logiciel respecte la liberté de l'utilisateur et leur communauté. En gros, les utilisateurs ont la liberté d'exécuter, de copier, de distribuer, d'étudier, de modifier et d'améliorer le logiciel.
Ainsi, « logiciel libre » [free software] fait référence à la liberté, pas au prix.2 Pour comprendre ce concept, vous devez penser à « liberté d'expression », pas à « entrée libre ».
Avec ces libertés, les utilisateurs (à la fois individuellement et collectivement) contrôlent le programme et ce qu'il fait pour eux. Quand les utilisateurs ne contrôlent pas le programme, c'est le programme qui les contrôle. Le développeur contrôle le programme, et par ce biais contrôle les utilisateurs. Ce programme non libre, ou « privateur »,1 devient donc l'instrument d'un pouvoir injuste.
Un programme est un logiciel libre si vous, en tant qu'utilisateur de ce programme, avez les quatre libertés essentielles :
  • la liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages (liberté 0) ;
  • la liberté d'étudier le fonctionnement du programme, et de le modifier pour qu'il effectue vos tâches informatiques comme vous le souhaitez (liberté 1) ; l'accès au code source est une condition nécessaire ;
  • la liberté de redistribuer des copies, donc d'aider votre voisin (liberté 2) ;
  • la liberté de distribuer aux autres des copies de vos versions modifiées (liberté 3) ; en faisant cela, vous donnez à toute la communauté une possibilité de profiter de vos changements ; l'accès au code source est une condition nécessaire.
Un programme est un logiciel libre s'il donne toutes ces libertés aux utilisateurs de manière adéquate. Dans le cas contraire, il est non libre. Bien que nous puissions faire une distinction entre différents schémas de distribution non libres, en quantifiant ce qui leur manque pour être libres, nous les considérons tous comme équivalents dans leur manque d'éthique.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

le Conservatoire (Cnam) accueille le Forum science, recherche & société

Demain, le Conservatoire accueille le Forum science, recherche & société
Le jeudi 22 mai, le Conservatoire accueille la sixième édition du Forum science, recherche & société (SRS). Créé par le journal Le Monde et le magazine La Recherche en 2009, cet événement propose à un large public de venir à la rencontre du monde scientifique, pour découvrir, comprendre et échanger sur les recherches d’aujourd’hui, les découvertes de demain et toutes les technologies qui ont fait, peuplent ou détermineront notre quotidien.

À partir de 9 heures, et tout au long de la journée, des tables rondes, conférences, projections de documentaires, démonstrations de serious games... verront se succéder une cinquantaine d’intervenants chercheurs, philosophes, acteurs de la société civile et essayistes pour apporter l’éclairage des sciences et de la recherche sur des enjeux de société présents et à venir.

Des grilles de l’établissement à la salle des textiles, de la cour d’honneur à l’amphithéâtre Paul-Pai…

Certificat de spécialisation Big Data à l'ISSAE Cnam Liban

Ce certificat offre la possibilité à des informaticiens, mathématiciens, statisticiens de suivre une formation professionnelle pluridisciplinaire pour acquérir les compétences propres à l'exercice du métier émergent de data scientist également appelé "analyste big data".
Alliant des compétences en mathématiques, statistique, informatique, visualisation de données ; il est capable de stocker, rechercher, capter, partager, interroger et donner du sens à d'énormes volumes d'informations: des données structurées et non structurées, produites en temps réel et provenant de sources diverses.
À l'ISSAE Cnam Liban un Certificat de spécialisation Analyste de données massives est proposé si vous êtes intéressé vous pouvez vous faire connaitre en remplissant ce formulaire : https://cnamliban.page.link/inscriptionDS

Ce certificat est disponible hors temps de travail, le soir ou le samedi.

Expérience professionnelle Cnam Liban informatique

Au Cnam Liban 1/3 des crédits environs sont attribués à l'expérience professionnelle, voici les conditions de validation de cette expérience:

Source : département informatique Cnam Liban , Computer Science Lebanon for adult training and continuous training
Les titres du répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)Les diplômes de niveau III (bac+2) :
2 ans d’expérience professionnelle dans le domaine ou 2 ans en dehors du domaine
+ 3 mois de stage dans la spécialitéLes diplômes de niveau II (bac+3/4) :
2 ans d’expérience professionnelle dans le domaine ou 3 ans en dehors du domaine
+ un stage de 3 à 6 mois selon la spécialitéLes licencesParcours complet L1, L2, L3
3 ans d’expérience professionnelle dont 1 an dans le domaine validé par un rapport
d’activité. Si l’expérience professionnelle est en dehors de la spécialité : 3 ans + 6 mois de
stage dans la spécialitéParcours L3
1 an d’expérience professionnelle dans le domaine validé par un rapport d’activité.
Si l’expérience…