Life Long Learning for Lebanon

Portail informatique formation d'ingénieur Liban

Supports, informations et actualités informatique ISSAE Cnam Liban et centres du Cnam Liban

Société et technologie

Fondateur et activiste Free (libre) Open Source Software Lebanese Movement OSLM

mercredi 18 décembre 2013

IBM imagine le futur avec des ordinateurs "de plus en plus intelligents"

SAN FRANCISCO, 17 déc 2013 (AFP)

Des salles de classes qui reconnaissent les élèves, des ordinateurs qui identifient le comportement de leurs utilisateurs pour débusquer les pirates: des machines "de plus en plus intelligentes" contribueront à des changements majeurs au cours des prochaines années, assure IBM.

La technologie affectera nos vies dans les cinq prochaines années de cinq manières, avec des "systèmes cognitifs où les machines apprendront, raisonneront et seront liées à nous d'une manière plus naturelle et personnalisée", selon le groupe informatique.

Alors que les logiciels se mettent à "penser" presque comme les hommes, la puissance des ordinateurs associée aux données stockées dans les "clouds" (nuages, ndlr) informatiques permettront d'innover dans les salles de classes, les commerces, ou les cabinets des médecins, selon IBM, qui a conçu lui-même un ordinateur intelligent capable de répondre aux questions du jeu télévisé américain Jeopardy.

"Les ordinateurs deviendront de plus en plus intelligents et personnalisés" et nous aideront "à nous attaquer à des problèmes qui semblaient insolubles, grâce à toute l'information qui nous entoure et en suggérant à nos doigts la meilleure idée", soutient IBM.

Les salles de classe seront équipées de systèmes qui permettront de suivre et d'analyser les progrès des élèves, mais aussi d'aider les enseignants à cibler les bonnes techniques d'apprentissage, selon IBM.

"Basiquement, la salle de classe vous mémorisera", a expliqué à l'AFP le vice-président d'IBM chargé de l'innovation, Bernie Meyerson. "C'est, de manière surprenante, simple à réaliser".

IBM prédit aussi que les commerces de détails pourront fusionner leurs activités en dur et en ligne, grâce à des technologies proches de l'intelligence artificielle.

Les médecins pour leur part pourront confectionner des traitements sur mesure grâce à l'ADN de leurs patients, selon M. Meyerson. "On n'aura pas besoin de bombarder votre corps pour traiter un cancer. On pourra confectionner un traitement sur mesure pour améliorer l'efficacité (du traitement) contre les cellules cancéreuses sans toucher aux cellules saines", fait-il valoir.

Les appareils intelligents qui se serviront des données stockées dans les "clouds" deviendront des "gardiens numériques" qui protégeront les gens des pirates informatiques, car ils seront capables de reconnaître les comportements inhabituels sur internet.

"Le gardien numérique saura que vous n'êtes pas quelqu'un qui va sur un site de poker pour remplir votre compte", précise M. Meyerson. "Non seulement (ces gardiens) mettront fin à ces comportements, mais ils remonteront à leur origine pour détecter qui se trouve derrière, et transmettront l'information aux autorités".

IBM prévoit enfin que les villes établiront des réseaux sociaux, via les smartphones, les détecteurs ou les appareils intelligents, qui leur permettront de mieux cibler leurs services et de tisser des liens entre leurs citoyens.