Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du novembre, 2013

LoLiGrUB, le Mundaneum et les Jeudis du Libre, avec l'aimable soutien de Google, vous proposent une conférence d'exception s'adressant à tous !

LoLiGrUB, le Mundaneum et les Jeudis du Libre, avec l'aimable soutien de Google, vous proposent une conférence d'exception s'adressant à tous !

Ce jeudi 12 décembre 2013 à 19h se déroulera la 24ème séance montoise des Jeudis du Libre de Belgique.

Le sujet de cette séance : Logiciels Libres : défis et opportunités pour une informatique au service des citoyens

Thématique : Internet|sécurité Public : Tout public

L'animateur conférencier : Roberto Di Cosmo (Paris VII - AFUL)

Lieu de cette séance : Université de Mons, Campus Plaine de Nimy, avenue Maistriau, Grands Amphithéâtres, Auditoire Gutenberg (cf. ce plan sur le site de l'UMONS)

La participation sera gratuite et ne nécessitera que votre inscription nominative, de préférence préalable, ou à l'entrée de la séance. Merci d'indiquer votre intention (même incertaine) en vous inscrivant via la page http://jeudisdulibre.fikket.com/

Cette séance sera suivie d'un verre de l'amitié, offert par L'ASBL LoLiGrUB.

Map Reduce by wikipedia

Map Reduce (http://fr.wikipedia.org/wiki/MapReduce)
MapReduce est un patron d'architecture de développement informatique, popularisé (et non inventé) par Google, dans lequel sont effectués des calculs parallèles, et souvent distribués, de données potentiellement très volumineuses (> 1 teraoctet).
Les terminologies de « Map » et « Reduce », et leurs idées générales, sont empruntées aux langages de programmation fonctionnelle utilisés pour leur construction (map et réduction de la programmation fonctionnelle et des langages de programmation tableau).
MapReduce permet de manipuler de grandes quantités de données en les distribuant dans un cluster de machines pour être traitées. Ce modèle connaît un vif succès auprès de sociétés possédant d'importants datacenters telles Amazon ou Facebook. Il commence aussi à être utilisé au sein du Cloud computing. De nombreux frameworks ont vu le jour afin d'implémenter le MapReduce. Le plus connu est Hadoop qui a été programmé par Apache So…

Accéder au diplôme d'ingénieur, en cours du soir au Liban

Déroulement de la formation d'ingénieur au Cnam Liban
La formation se fait à son rythme en construisant son parcours et en capitalisant, sans contrainte de délais, les unités d'enseignement nécessaires à l'obtention du diplôme.

Toutes les unités d'enseignement sont accessibles à Paris, en régions et à l'étranger. Elles ont lieu principalement en cours du soir et du samedi, parfois en semaines bloquées et certaines sont accessibles à distance.

Le cursus se déroule en deux cycles :Le cycle préparatoire,dans lequel sont étudiées les dominantes de la spécialité dans leurs aspects fondamentaux et technologiques.
7 unités d'enseignement sont requises pour achever le cycle préparatoire.
A la fin de ce cycle se déroule, à l'initiative du candidat, l'examen d'admission à l'école d'ingénieur.
Cet examena pour objectif d'identifier les candidats capables de devenir ingénieur, de les conseiller et de leur désigner un tuteur afin d…

Poursuivre ses études en cours du soir et accéder au diplôme d'ingénieur au Liban

Salarié, travailleur indépendant, profession libérale ou demandeur d’emploi, vous pouvez devenir ingénieur en construisant votre parcours à votre rythme (formation à distance, semaines bloquées, cours du soir et du samedi…). Les formations d'ingénieurs hors temps de travail, ou plus communément appelées « cours du soir », permettent de poursuivre des études supérieures et d'accéder au diplôme d'ingénieur.
Ces formations tiennent compte des contraintes de la vie professionnelle ou privée puisqu'on y avance à son rythme, en capitalisant les unités d'enseignement (UE) et en construisant son parcours de formation.

Visitez l'ISSAE Cnam Liban

GRÂCE À L'OPEN SOURCE, TWITTER ÉVITE LES INTERRUPTIONS DE SERVICE

Le réseau social a refondu son architecture en utilisant des outils open source afin d'être en mesure de répondre aux pics de trafic, indique Le Monde Informatique. À sa création en 2006, Twitter utilisait la plate-forme monolithique Ruby on Rails. Or, en raison de la popularité croissante du site, des interruptions de service sont apparues lors de pics de trafic liés à des événements entraînant de nombreuses réactions. Pour information, Twitter traite en moyenne « environ 6 000 messages [par seconde], soit plus de 500 millions par jour et environ 3,5 milliards par semaine », rapporte Le Monde Informatique. Mais, selon les événements, des pics de trafic peuvent avoir lieu et le réseau doit alors parfois gérer plus de 100 000 messages par seconde. Twitter a donc décidé d'investir dans de nouvelles infrastructures. Le réseau social a ainsi doublé sa Java Virtual Machine (JVM) afin de répartir la tâche de l'application monolithique sur différents services, dont l'un serv…

Premier jour de cotation de twitter en bourse

Après une entrée en Bourse en fanfare, Twitter vaut plus de 30 milliards de dollars!
"Grâce à cette opération, la société basée à San Francisco a levé 2,1 milliards de dollars. C'est le deuxième plus importante IPO de l'histoire pour une société Internet, derrière Facebook (qui avait levé 16 milliards de dollars en mai 2012) mais devant Google (1,7 milliard en 2004). Cet injection d'argent frais doit permettre à l'entreprise de financer son développement avec l'objectif de devenir rentable à moyen-terme." www.01net.com

l’éducation au numérique

http://www.educnum2014.fr/
Pourquoi faire de l’éducation au numérique une grande cause ? Notre société est entrée dans le monde numérique et celui-ci offre des opportunités formidables : accès des individus à l’information et la connaissance, interactivité entre l’Etat et les citoyens, simplification des services, levier de compétitivité pour les entreprises, etc. Pourtant, s’il fait aujourd’hui partie de notre quotidien, le numérique reste encore relativement opaque. Cette méconnaissance fragilise le développement du numérique en France, voire alimente parfois une forme de réticence pour certains. L’écart se creuse entre ceux qui comprennent et qui exploitent pleinement le potentiel du numérique et ceux qui n’ont pas encore « franchi le pas », faute d’un accompagnement adapté. Dans ce contexte, il appartient aux pouvoirs publics comme aux acteurs privés de promouvoir une approche globale et de développer une véritable pédagogie du numérique pour permettre à chacun d’entre nous de deve…