Accéder au contenu principal

How Google Converted Language Translation Into a Problem of Vector Space Mathematics


Technology Review (09/25/13) 

Google researchers have developed a technique that uses vector space mathematics for language conversion. Instead of using versions of the same document in different languages, the technique relies on data mining to model the structure of a single language and then compares this to another language's structure. Their method is based on the notion that all languages have to describe a similar set of ideas, requiring similar words to accomplish this. The researchers determined a way to represent a language using the relationship between its words. The set of all the relationships, or the language space, can be visualized as a set of vectors pointing from one word to another; linguists recently have found that these vectors can be approached mathematically. Converting one language into another becomes a mathematical task of determining the transformation that converts one vector space into the other. To map the vector spaces, the researchers use a small bilingual dictionary developed by humans that compares the same body of words in two languages, to lay the groundwork for the linear transformation. The mapping can then be applied to larger language spaces. The researchers note that although their method is simple, it achieves almost 90-percent precision for English and Spanish translation, and is equally effective with less closely-related languages, such as English and Vietnamese.

Posts les plus consultés de ce blog

Expérience professionnelle Cnam Liban informatique

Au Cnam Liban 1/3 des crédits environs sont attribués à l'expérience professionnelle, voici les conditions de validation de cette expérience:

Source : département informatique Cnam Liban , Computer Science Lebanon for adult training and continuous training
Les titres du répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)Les diplômes de niveau III (bac+2) :
2 ans d’expérience professionnelle dans le domaine ou 2 ans en dehors du domaine
+ 3 mois de stage dans la spécialitéLes diplômes de niveau II (bac+3/4) :
2 ans d’expérience professionnelle dans le domaine ou 3 ans en dehors du domaine
+ un stage de 3 à 6 mois selon la spécialitéLes licencesParcours complet L1, L2, L3
3 ans d’expérience professionnelle dont 1 an dans le domaine validé par un rapport
d’activité. Si l’expérience professionnelle est en dehors de la spécialité : 3 ans + 6 mois de
stage dans la spécialitéParcours L3
1 an d’expérience professionnelle dans le domaine validé par un rapport d’activité.
Si l’expérience…

Le Travail collaboratif : un modèle économique pour la production

Avec l'avènement des logiciels libres et de l'"Open Source", mes auditeurs se demandent comment ou d'où provient ce mode de production? et comment pourrait-il être rentable?

Voici un extrait de wikipedia qui me semble être une bonne définition:

"Il ne faut pas confondre « travail collaboratif » et « travail coopératif » :
le travail coopératif est une coopération entre plusieurs personnes qui interagissent dans un but commun mais se partagent les tâches,le travail collaboratif se fait en collaboration du début à la fin sans division fixe des tâches. Il associe trois modalités d'organisation :il propose à tous et chacun, dans le projet, de s'inscrire dans un principe d'amélioration continue de chaque tâche et de l'ensemble du projet,il organise le travail en séquences de tâches parallèles (permettant un travail plus asynchrone),il fournit aux acteurs de chacune des tâches une information utile et facilement exploitable sur les autres tâches par…