Accéder au contenu principal

Qualité de vie au travail : identifier les profils de bien-être des salariés pour agir à bon escient

Partie 1 : Du pessimisme au bien-être
Une fois n’est pas coutume : le marronnier du pessimisme hexagonal est venu nous rappeler fin juin 2013 qu’au moins dans un domaine, les français sont champions du monde toutes catégories, loin devant les Afghans et les Irakiens. L’avenir ne se représenterait en France qu’en une monochromie désespérément noire. Les journalistes qui relaient le sondage faisant état de ces résultats enfoncent le clou en rappelant le paradoxe qui émaille le vécu des français : nous sommes l’un des pays les plus riches de la planète et disposons d’un niveau de vie des plus élevés, bien plus que les Afghans et les Irakiens. Cerise sur la gâteau, ce pessimisme chronique aurait été détecté dès les années 1970 (avant on ne sait pas très bien, on ne mesurait pas encore le « bonheur intérieur brut »), contribuant ainsi à rajouter une couche à la morosité du moment. 

lire la suite : http://blog.mars-lab.com/Dossiers/2013/identifier-les-profils-de-bien-etre-juillet13-volet1

Partie 2 : Du bien-être à la qualité de vie au travail
Pour mieux cerner la notion de bien-être professionnel, il faut retenir que vivre son travail c’est tant lepenser que le ressentir. Le vécu professionnel ne peut en effet s’appréhender sans la prise en compte de ces deux grandes dimensions distinctes mais indissociables, telles qu’étudiées par la psychologie positive (centrée sur l’étude du bien-être), qui a contribué à en préciser les concepts : la dimension eudémonique – le travail pensé – et la dimension hédonique – le travail ressenti.

lire la suite : http://blog.mars-lab.com/Dossiers/2013/identifier-les-profils-de-bien-etre-juillet13-volet2

xemple de nuage de points positionnant le bien-être de chaque salarié au sein d’une organisation
Dimensions hédonique et eudémonique

Posts les plus consultés de ce blog

Expérience professionnelle Cnam Liban informatique

Au Cnam Liban 1/3 des crédits environs sont attribués à l'expérience professionnelle, voici les conditions de validation de cette expérience:

Source : département informatique Cnam Liban , Computer Science Lebanon for adult training and continuous training
Les titres du répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)Les diplômes de niveau III (bac+2) :
2 ans d’expérience professionnelle dans le domaine ou 2 ans en dehors du domaine
+ 3 mois de stage dans la spécialitéLes diplômes de niveau II (bac+3/4) :
2 ans d’expérience professionnelle dans le domaine ou 3 ans en dehors du domaine
+ un stage de 3 à 6 mois selon la spécialitéLes licencesParcours complet L1, L2, L3
3 ans d’expérience professionnelle dont 1 an dans le domaine validé par un rapport
d’activité. Si l’expérience professionnelle est en dehors de la spécialité : 3 ans + 6 mois de
stage dans la spécialitéParcours L3
1 an d’expérience professionnelle dans le domaine validé par un rapport d’activité.
Si l’expérience…

L'économie sociale ou économie sociale et solidaire (ESS)

L'économie sociale ou économie sociale et solidaire (ESS) est la branche de l'économie regroupant les organisations privées (entreprises coopératives, associations, mutuelles ou fondations) qui cherchent à concilier activité économique et équité sociale. En France, ce secteur représente environ 10 % des emplois salariés, cette part s'accroissant au cours du temps (9,6 % en 2005, 10,5 % en 2013).
Les organisations de l'économie sociale adhèrent à des principes fondateurs, parmi lesquels: recherche d'une utilité collective, non-lucrativité ou lucrativité limitée (bénéfices réinvestis au service du projet collectif), gouvernance démocratique (primauté des personnes sur le capital : « 1 personne = 1 voix », implication des parties prenantes).
Le terme d'« économie sociale » stricto sensu fait référence à l'approche qui délimite historiquement le secteur en fonction du statut juridique des organisations : dans cette approche, l'économie sociale désigne les as…