Accéder au contenu principal

OpenVZ Virtual Private Server (VPS)

eurabiahosting - low-priced OpenVZ virtual web hosting server accounts


Un VPS c'est quoi?
Un serveur dédié virtuel (également appelé serveur virtuel), en anglais virtual private server (VPS) ou virtual dedicated server (VDS) est une méthode de partitionnement d'un serveuren plusieurs serveurs virtuels indépendants qui ont chacun les caractéristiques d'un serveur dédié, en utilisant des techniques de virtualisation. Chaque serveur peut fonctionner avec unsystème d'exploitation différent et redémarrer indépendamment. Dans le domaine de l'hébergement web, plusieurs dénominations recoupent le même type d'offres et donc de services. Les acronymes VPS (Virtual Private Server) et VDS (Virtual Dedicated Server) désignent le même concept, et leur usage est parfois confus.

Principe d'architecture
Un serveur virtuel est une sous-partie logique d'un serveur d'hébergement. Les ressources sont donc partagées entre différentes partitions logiques qui sont indépendantes les unes des autres, et qui se comportent unitairement comme un serveur dédié standard à quelques réserves près, notamment au niveau du noyau, du système de fichiers ou des interfaces réseau.
Du point de vue système, le serveur virtuel est une machine virtuelle. Il existe plusieurs solutions de virtualisation d'un serveur :
Certaines, basées sur l'isolation, utilisent un noyau commun (comme openVZ, sur lequel se basent des solutions comme Virtuozzo ou HyperVM), ce qui offre de bonnes performances mais limite le choix des systèmes d'exploitation à quelques distributions Linux ;
D'autres, basées sur la para-virtualisation, fonctionnent plus comme des émulateurs matériels (comme XEN) où chaque machine virtuelle peut accueillir n'importe quel système d'exploitation.
Les solutions basées sur l'isolation sont souvent appelées serveurs privés virtuels, le terme serveur dédié virtuel étant attribués aux solutions basées sur la para-virtualisation, mais les dénominations commerciales font souvent le mélange ou l'amalgame.
Les avantages et inconvénients des serveurs virtuels sont présentés dans l'article consacré à la virtualisation.

Un serveur physique peut être vu comme un livre. Ce livre est composé de pages blanches indépendantes toutes numérotées 1. Selon l'espace nécessaire pour un serveur virtuel, celui-ci occupera plus ou moins de pages. Mais le fait que celles-ci soient indépendantes permet aux différents serveurs virtuels se trouvant à l'intérieur de la machine de n'être en aucun cas liés. Une panne intervenant sur un serveur ne touchera donc en aucun cas un autre. On constate également que suite à l'utilisation de serveur virtuels, le serveur physique change de fonction principale puisque son seul but devient de gérer et de veiller au bon fonctionnement des serveurs virtuels. En effet en cas de panne ce serveur principal en informe à l'avance l'utilisateur permettant à celui-ci de changer la pièce avant même que celle-ci ait été défectueuse.

Les principales raisons de partitionner une machine physique en plusieurs serveurs dédiés virtuels sont d'améliorer la sécurité : si une des applications, par exemple le Serveur Web, est corrompue ou pose problème, les autres applications se trouvant dans des serveurs dédiés virtuels différents continueront à fonctionner normalement. Cela permet aussi de réduire le prix de revient et le nombre de serveurs physiques nécessaire : il est possible de regrouper plusieurs serveurs virtuels sur un même serveur physique, tout en gardant une parfaite isolation entre ces serveurs, et donc une très bonne sécurité, ainsi que des configurations pouvant être totalement différentes. Cela n'exige donc plus une machine physique par serveur et réduit le prix, la consommation et l'occupation en salle informatique.
Visitez les offre d'eurabiahosting en matière de VPS: eurabiahosting - low-priced OpenVZ virtual web hosting server accounts

Posts les plus consultés de ce blog

Expérience professionnelle Cnam Liban informatique

Au Cnam Liban 1/3 des crédits environs sont attribués à l'expérience professionnelle, voici les conditions de validation de cette expérience:

Source : département informatique Cnam Liban , Computer Science Lebanon for adult training and continuous training
Les titres du répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)Les diplômes de niveau III (bac+2) :
2 ans d’expérience professionnelle dans le domaine ou 2 ans en dehors du domaine
+ 3 mois de stage dans la spécialitéLes diplômes de niveau II (bac+3/4) :
2 ans d’expérience professionnelle dans le domaine ou 3 ans en dehors du domaine
+ un stage de 3 à 6 mois selon la spécialitéLes licencesParcours complet L1, L2, L3
3 ans d’expérience professionnelle dont 1 an dans le domaine validé par un rapport
d’activité. Si l’expérience professionnelle est en dehors de la spécialité : 3 ans + 6 mois de
stage dans la spécialitéParcours L3
1 an d’expérience professionnelle dans le domaine validé par un rapport d’activité.
Si l’expérience…

Consigne Valeur C2 ISAE Cnam Liban informatique

Bonjour, (Vous recevez les mails???)

Voici un petit exemple de ce que chacun de vous pourrait faire pour le travail demandé
Dans le WIKI comme wikipedia avec le logiciel mediawiki,
1- Créer votre compte sur http://wiki.cofares.net/ 2- Créer votre page perso : la mienne par exemple http://wiki.cofares.net/index.php/Utilisateur:Pascalfares 3- Editer votre page et ajouter les liens vers vos autres pages (crées automatiquement) Aide http://wiki.cofares.net/index.php/Aide:Contents/fr 4- Espionner les page en cliquant sur Modifié (en haut vers la droite)
Ceci est un "micro exemple" de support du tutoriel demandé (conférence) http://wiki.cofares.net/index.php/Programmation:Chrome (réalisation d’extensions pour chrome)
Si le mediawiki ne vous convient pas vous pouvez utiliser tikiwiki http://libre.cofares.net/
Les 2 sont bien mais MediaWiki est plus robuste c'est la base de la plus grande encyclopédie en ligne http://www.wikipedia.org

LTE IoT: Sequans Claims 'Big Lead' over Rivals

Sequans : With the promise of growth in the cellular IoT market, Sequans (Paris, France) is coming to Las Vegas this week to unveil what the company calls “the world’s first purpose-built Cat M1/NB1 chip” at CTIA’s Super Mobility Week.

Specifically designed for narrowband IoT applications by Release 13 of the 3GPP LTE standard, Cat M1 and Cat NB1 are expected to bring better coverage and a longer battery life to wearable devices, industrial monitors and low-data, sensor-driven IoT networks.

Category M1, also known as LTE-M and Cat M, delivers about 1 Megabit per second (Mbps) maximum in a 1.4 MHz channel. Category NB1, also previously known as NB-IoT, delivers about 40 kilobit per second (kbps) in a 200 kHz channel.
Full article : http://www.eetimes.com/document.asp?doc_id=1330407&cid=SM_ELE_EET_Edit&_mc=sm_eet_editor_junkoyoshida