Life Long Learning for Lebanon

Portail informatique formation d'ingénieur Liban

Supports, informations et actualités informatique ISSAE Cnam Liban et centres du Cnam Liban

Société et technologie

Fondateur et activiste Free (libre) Open Source Software Lebanese Movement OSLM

jeudi 11 août 2011

Soyez parmi les 150 premiers et obtenez une invitation à Google+


Cette invitation concerne ceux qui possèdent un compte google, Pas encore disponible pour google apps.

Alors que Facebook aurait dépassé les 750 millions de membres, Google tente une nouvelle fois de lui répondre en lançant son propre réseau social, Google+, basé sur un système cloisonné.
Il y a eu Google Buzz, Orkut ou Google Wave, à chaque fois des tentatives ratées pour concurrencer Facebook. Aujourd’hui, Google dévoile « Google+ », son nouveau réseau social qui doit l’aider à concurrencer le géant de Palo Alto. Disponible uniquement sur invitation, Google+ reprend les caractéristiques de Facebook avec la possibilité de mettre à jour son statut ou de commenter les liens et les photos de ses amis. Mais la firme y ajoute une notion de compartimentation.

En effet, tout commence avec les Cercles qui permettent de classer les relations : amis proches, familles, collègues de travail… Viennent ensuite les Déclics, un système de partage de contenus et de liens basés sur les intérêts de chacun. Les Bulles proposent un système de chat vidéo qui peut rassembler jusqu’à 10 personnes. Quant aux deux autres fonctions : InstantUpload met en ligne automatiquement les photos tandis que Clique transforme les SMS en discussion de groupe.

Avec Google +, l'idée serait donc de créer un réseau social fermé, semblable auxGroupes que propose déjà Facebook.

Google+, déjà disponible sur l’Android Market, devrait bientôt voir le jour sur l’App Store. Suffisant pour concurrencer Facebook, qui prend de plus en plus de placedans le partage de liens et de recommandations ? Pas sûr, même si le service de la firme de Mountain View pourrait attirer les utilisateurs de son concurrent, gênés de partager leurs informations avec tous leurs amis. (EP)