Accéder au contenu principal

Microsoft contribue dans le noyau Linux


Linux 3.0 : Microsoft devient un moteur de développement open source

Difficile de parler de rupture avec la version 3.0 du noyau Linux. Néanmoins, elle marque les esprits avec notamment la contribution de...Microsoft dans la virtualisation.
Fait notoire : c’est d’ailleurs la virtualisation qui a placé Microsoft au rang des contributeurs majeurs de cette version Linux 3.0.
Il s’agit pour la firme de Redmond d’assurer une inter-opérabilité avec son propre système de virtualisation.
Cette contribution prend notamment la forme d’un driver pour son interface de virtualisation Hyper-V.
Apportant 361 changements à Linux 3.0, Microsoft devient moteur dans le développement de son noyau.
Intel a contribué à hauteur de 839 changements et Red Hat de 1000.
Un driver pour le Kinect de Microsoft (capteur sans manettes sur la console de jeux Xbox 360 de Microsoft) fait ainsi son apparition.
Ainsi pratiquement tout le monde se met à la contribution de projet libre software en particulier Linux.

Posts les plus consultés de ce blog

Expérience professionnelle Cnam Liban informatique

Au Cnam Liban 1/3 des crédits environs sont attribués à l'expérience professionnelle, voici les conditions de validation de cette expérience:

Source : département informatique Cnam Liban , Computer Science Lebanon for adult training and continuous training
Les titres du répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)Les diplômes de niveau III (bac+2) :
2 ans d’expérience professionnelle dans le domaine ou 2 ans en dehors du domaine
+ 3 mois de stage dans la spécialitéLes diplômes de niveau II (bac+3/4) :
2 ans d’expérience professionnelle dans le domaine ou 3 ans en dehors du domaine
+ un stage de 3 à 6 mois selon la spécialitéLes licencesParcours complet L1, L2, L3
3 ans d’expérience professionnelle dont 1 an dans le domaine validé par un rapport
d’activité. Si l’expérience professionnelle est en dehors de la spécialité : 3 ans + 6 mois de
stage dans la spécialitéParcours L3
1 an d’expérience professionnelle dans le domaine validé par un rapport d’activité.
Si l’expérience…

L'économie sociale ou économie sociale et solidaire (ESS)

L'économie sociale ou économie sociale et solidaire (ESS) est la branche de l'économie regroupant les organisations privées (entreprises coopératives, associations, mutuelles ou fondations) qui cherchent à concilier activité économique et équité sociale. En France, ce secteur représente environ 10 % des emplois salariés, cette part s'accroissant au cours du temps (9,6 % en 2005, 10,5 % en 2013).
Les organisations de l'économie sociale adhèrent à des principes fondateurs, parmi lesquels: recherche d'une utilité collective, non-lucrativité ou lucrativité limitée (bénéfices réinvestis au service du projet collectif), gouvernance démocratique (primauté des personnes sur le capital : « 1 personne = 1 voix », implication des parties prenantes).
Le terme d'« économie sociale » stricto sensu fait référence à l'approche qui délimite historiquement le secteur en fonction du statut juridique des organisations : dans cette approche, l'économie sociale désigne les as…