Accéder au contenu principal

la vision du créateur d'Android

Voici le lien vers l'article au complet http://www.01net.com/editorial/536986/android-a-rendu-les-smartphones-accessibles-au-plus-grand-nombre/

Je ne citerais ici que quelques extraits.


Android a été créé en 2003 par une société indépendante, Android Inc. Quelle était sa philosophie à l’époque ? A-t-elle changé depuis son rachat par Google en 2005 ?
Dave Burke

Dave Burke : La raison d’être d’Android n’a pas changé depuis sa création. À l’époque, Android Inc. voulait s’assurer que les opérateurs, les fabricants de terminaux et les développeurs disposent d’une plate-forme ouverte afin qu’aucun acteur de l’industrie ne puisse freiner ou contrôler la capacité d’innovation de ses concurrents. La solution choisie à l’époque était celle de l’ouverture et donc de l’open source. La seule qui permette à cet écosystème, selon nous, de concrétiser leurs idées et leur stratégie.
.....
Les applications constituent un enjeu majeur pour les systèmes d’exploitation mobiles. Pourtant, Google est en retard sur Apple au nombre d’applis. La tendance s’inversera-t-elle un jour ? Ne pensez-vous pas que les tablettes Android pourraient souffrir du peu d’applications optimisées disponibles sur l’Android Market?
L’ouverture de notre Android Market est définitivement ce qui le différencie des autres « Appvstores ». Notre stratégie est basée sur l’idée que tout développeur est libre de participer à Android et de publier des applications sans approbation préalable. Si tant est, bien sûr, qu’il accepte nos conditions de distribution et que ses applications ne violent pas notre politique de contenus. De même,nous pensons que les utilisateurs doivent pouvoir disposer des applications qu’ils veulent, sans aucun filtrage. Au final, on peut dire qu’Android transpose sur l’environnement mobile le modèle de distribution ouvert du Web.Nous avons vraiment travaillé dur pour développer l’offre sur l’ensemble de l’écosystème Android, et nous allons continuer de le faire.Nous soutenons sans relâche les développeurs, qui ont déjà créé plus de 200 000 applications, mais aussi les fabricants, qui ont lancé plus de 310 terminaux Android.
 .....
Le couple Intel-Microsoft, omniprésent sur le marché du PC, semble complètement dépassé sur celui des tablettes. Pensez-vous que cette situation marque l’entrée dans une nouvelle ère de l’informatique ?Je pense que nous assistons actuellement à un changement de paradigme dans la façon dont les utilisateurs interagissent avec les ordinateurs. Les appareils mobiles, notamment les smartphones et les tablettes, sont en permanence connectés à Internet. Ils sont utilisables et disponibles à tout instant puisque leur autonomie est supérieure à celle des PC. Et, enfin, ils bénéficient d’interfaces utilisateurs plus intuitives et donnent accès à toutes vos données en quelques secondes grâce au cloud. Tous ces facteurs font des terminaux mobiles les produits emblématiques de notre époque, et nous n’en sommes qu’au début.

Posts les plus consultés de ce blog

Expérience professionnelle Cnam Liban informatique

Au Cnam Liban 1/3 des crédits environs sont attribués à l'expérience professionnelle, voici les conditions de validation de cette expérience:

Source : département informatique Cnam Liban , Computer Science Lebanon for adult training and continuous training
Les titres du répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)Les diplômes de niveau III (bac+2) :
2 ans d’expérience professionnelle dans le domaine ou 2 ans en dehors du domaine
+ 3 mois de stage dans la spécialitéLes diplômes de niveau II (bac+3/4) :
2 ans d’expérience professionnelle dans le domaine ou 3 ans en dehors du domaine
+ un stage de 3 à 6 mois selon la spécialitéLes licencesParcours complet L1, L2, L3
3 ans d’expérience professionnelle dont 1 an dans le domaine validé par un rapport
d’activité. Si l’expérience professionnelle est en dehors de la spécialité : 3 ans + 6 mois de
stage dans la spécialitéParcours L3
1 an d’expérience professionnelle dans le domaine validé par un rapport d’activité.
Si l’expérience…

L'économie sociale ou économie sociale et solidaire (ESS)

L'économie sociale ou économie sociale et solidaire (ESS) est la branche de l'économie regroupant les organisations privées (entreprises coopératives, associations, mutuelles ou fondations) qui cherchent à concilier activité économique et équité sociale. En France, ce secteur représente environ 10 % des emplois salariés, cette part s'accroissant au cours du temps (9,6 % en 2005, 10,5 % en 2013).
Les organisations de l'économie sociale adhèrent à des principes fondateurs, parmi lesquels: recherche d'une utilité collective, non-lucrativité ou lucrativité limitée (bénéfices réinvestis au service du projet collectif), gouvernance démocratique (primauté des personnes sur le capital : « 1 personne = 1 voix », implication des parties prenantes).
Le terme d'« économie sociale » stricto sensu fait référence à l'approche qui délimite historiquement le secteur en fonction du statut juridique des organisations : dans cette approche, l'économie sociale désigne les as…